L’histoire de la cabine de flottaison

L’ascèse et l’isolation sont des pratiques qui datent de plusieurs siècles, mais d’où vient-elle cette idée de s’isoler dans une cabine de flottaison ? Remplie d’eau riche en sel de magnésium, elle constitue une véritable innovation. Comment a-t-elle vu le jour et comment son utilisation a évolué ? Focus sur le sujet.

Un début de questionnement dans les années 50

La flottaison en isolation sensorielle débute au sein d’un laboratoire. La question est la suivante : le cerveau réagit-il juste aux stimuli extérieurs ou une force l’y contraint ? Différentes théories se dégagèrent. La majorité pensèrent que notre cerveau serait à l’arrêt dans un état sans rêve. D’autres croyaient que cet organe continuerait à créer des expériences que l’on interprètera. John C. Lilly s’attacha à résoudre cette énigme. Aussi, il entreprit la création du premier cocon d’isolation sensorielle en 1954.

A découvrir également : comment créer un espace zen à la maison pour se ressourcer

Certains chercheurs l’imitèrent en invitant les patients à s’allonger dans un carton cylindrique afin d’isoler les sensations du corps. Les résultats ont été assez décevants. De son côté, Lilly a mis de l’eau dans son caisson. Ainsi, on pouvait flotter dans le confort, comme avant de venir au monde. Si l’usage de cette cabine suscite votre intérêt, vous en apprendrez plus via cette page

De nouveaux caissons dans les années 70

Vingt ans après la création du premier caisson, la flottaison demeura un fait de laboratoire. Lilly fait la rencontre de Perry et Glenn en 1972. Il sollicita leur aide pour fabriquer un caisson d’isolation sensorielle que les utilisateurs pourraient garder chez eux. On le baptisera « le Samadhi ». Le premier vit le jour en 1973.

A découvrir également : 5 exercices de respiration pour se détendre instantanément

1979 : la naissance du premier centre de flottaison

Le premier centre de flottaison a été mis au point en 1979 à Beverly Hills. On y comptait un total de cinq caissons. Le succès fut tel que le principe a été copié dans de nombreux États. Les centres firent leur apparition dans de nombreuses villes. La société Samadhi a ouvert un centre comptant une vingtaine de caissons du côté de San Francisco.

L’hégémonie de la cabine de flottaison au début des années 80

La cabine de flottaisons a connu un réel succès au début des années 80. La première association américaine de flottaison, the US Float Tank Association, a vu le jour durant ce temps-là. Quelques investigations vinrent achever les travaux de Lilly.  

Les chercheurs ont voulu prouver les vertus de la flottaison sur :

  • L’addiction au tabac ;
  • Le stress ;
  • La fatigue musculaire ;

On a créé un groupe de chercheurs pour l’exploration du caisson de flottaison. Ce dernier attira l’attention des journalistes et les célébrités commencèrent à l’expérimenter. La Float Tank Association et l’IRIS à créer des conférences afin de faciliter l’expansion de l’industrie. La flottaison en cabine se fit de plus en plus connaitre.

Catégorie de l'article :
Copyright 2024. Tous droits réservés